• ICGLISAW
    elle chérit la sagesse d’orient et d’occident
  • contient la synthèse
    spirituelle de la Nouvelle
    Ère de Verseau
  • Pour savoir vivre:
    Respecter le mariage
    Pratiquer le silence
    Chercher la paix
  • L’Université de la Vie
    est la plus importante qu’il existe, que nous sommes ici pour apprendre à vivre,
    et pour ce but, il ne faut pas de grandes qualités intellectuelles, mais un bon coeur et bonne volonté.
  • ICLISAW
    Réussir la paix et la tranquillité, se délivrer de l’angoisse, la tension nerveuse, le malheur et la souffrance,
    c’est-à-dire, trouver l’illumination intérieure profonde, l’auguste éveil de la conscience et la communication avec son resplendissant Christ Interne.

Astral

Nous vous apportons des pratiques effectives pour Dédoublement Astral.

 

 

- Aide des Anges Gardiens –

Tout disciple est assisté par un Gourou, par l’Ange Gardien. Avant d’essayer la pratique de la sortie en astral, invoquer le secours du Maître ou Ange Gardien. Avant toutes choses, prier le Dieu Interne pour qu’Il, en langue sacrée, appelle le Gourou.

 

Indubitablement ce Maître trouve la possibilité de sortir le disciple consciemment en corps astral.

 

Ce ne sont pas peu les étudiants qui ont détruit leurs facultés avec les mauvaises habitudes et coutumes qui ont eues dans leurs réincarnations passées ; maintenant ils souffrent l’indicible parce que, malgré la connaissance de toutes les clés gnostiques, ils ne réussissent pas sortir consciemment en corps astral.

 

Dans les jungles de l’Amazone et du Putumayo il existe une prodigieuse plante, appelée yague. Les piachis des tribus prennent cette plante en infusion mélangée avec du guarumo, et ils sortent en astral.

 

Si un étudiant gnostique ne possédait pas la faculté de sortir consciemment en astral, il devrait boire cette infusion, alors, il réussirait instantanément le dédoublement conscient. Et s’il l’utilisait quotidiennement pendant quelque temps, il acquérait la faculté de s’astraliser. Après, même s’il ne la prenait plus, il n’en aurait plus besoin, puisque cette faculté s’installerait en lui permanemment.(> Logos, Mantram et Théurgie).

- Clé Royale –.

En voyageant avec l’Eidolon ou double magique très loin du corps physique, j’ai été en divers pays européens à la recherche de l’abbé ; mais il n’apparaissait nulle part. Tout à coup, de manière inusitée, j’ai éprouvé un appel télépathique et suis entré dans une luxueuse maison ; l’abbé y était mais...

 

Ô, quelle surprise ! Merveille ! Qu’est-ce que c’est ? Eliphas [Lévi] en forme enfantine et dans son berceau. Un cas vraiment insolite, n’est-ce pas ?

 

Plein d’une profonde vénération et très lentement, je me suis approché du bébé en disant : « Mon Maître, j’ai la leçon ; le plus monstrueux qu’il existe sur la terre c’est la haine. Maintenant je veux que tu remplisses ce que tu m’avais promis. Donne-moi la clé... »

 

Mais devant mon étonnement ce petit-là se taisait tandis que je désespérais sans comprendre que le silence est l’éloquence de la sagesse.

 

Quelques fois je le prenais dans mes bras désespéré, en lui suppliant, mais tout était en vain. Cette créature-là semblait le sphinx du silence. Combien de temps cela a duré ? Je ne sais pas ! Dans l’éternité le temps n’existe pas, et le passé et le futur se fraternisent dans un éternel maintenant.

 

Enfin, en me sentant fraudé, j’ai déposé le petit dans son berceau et je suis sorti très triste de cette vieille et noble maison.

 

Les jours, les mois et les années ont passé et je continuais de me sentir fraudé ; je sentais comme si l’abbé n’avait pas rempli sa parole, donnée d’une très grande solennité. Mais un jour quiconque la lumière en est venue à moi.

 

Je me suis rappelé alors de cette phase-là du Kabîr Jésus : « Permettez que les enfants viennent à moi puisque le royaume des cieux est à eux » Ah ! Je comprends, je me suis dit. Il est urgent, il est indispensable de reconquérir l’enfance dans l’esprit et dans le coeur. « Jusque ce que vous ne soyez comme les enfants, vous ne pourrez entrer dans le royaume des cieux »

 

Ce retour au point de départ, n’est pas possible sans être mourir avant en soi; l’essence, la conscience, se trouve malheureusement embouteillée parmi tous ces agrégats psychiques que dans son ensemble ténébreux constituent l’ego. Seul en anéantissant tels agrégats gauches et sombres, l’essence peut éveiller en état d’innocence primitif. Lorsque tous les éléments subconscients ont été réduits à poussière cosmique, l’essence est délivrée. Alors on reconquiert l’innocence perdue.

Novalis dit : « La conscience est la propre essence de l’homme en complète transformation, l’être primitif céleste »

Resulta palmario y manifiesto que cuando la conciencia despierta, el problema del desdoblamiento voluntario deja de existir.

 

 

Elle a été certainement une série de sons mantriques avec lesquels, on peut en forme consciente et positive, réaliser la projection de l’eidolon. Pour le bien de nos étudiants gnostiques il est convenable d’établir de façon didactique la succession intelligente de ces sons magiques.

 

EXERCICE

A. Un sifflement long et délicat similaire à celui d’un oiseau.

B. Intonation de la voyelle E (EEEEEE) en allongeant le son de la note Re de l’échelle musicale.

C. Chanter le R en le faisant résonner avec le Si musical en imitant la voix d’un enfant de façon aigue ; quelque chose similaire au son aigu d’un petit moulin ou le son d’un moteur très fin et subtil (RRRRRR).

D. Faire résonner le S de façon très délicate, comme un sifflement doux et paisible (SSSSSS).

Eclaircissement : Le point A est un sifflement réel et effectif. Le point D est seulement similaire à un sifflement...

ASANA. Couchez-vous dans la position de l’homme mort : décubitus dorsal (sur le dos). Ouvrez les pointures des pieds en forme d’éventail se touchant par les talons. Les bras tout le long du corps ; tout le véhicule physique détendu. > Le Mystère du Doré Fleurir (Áureo Florecer).

- Discernement –

Une autre clé qui a aussi donné de très bons résultats pour sortir en astral, est celle du discernement.

 

Pendant la journée vous allez dans la rue, par exemple, tout à coup, vous vous rencontrez avec un ami que vous ne voyiez pas depuis longtemps.

 

Dans cette situation, appelez vous-mêmes à la réflexion, demandez-vous « serai-je en astral ? », « serai-je hors de mon corps ? », faites un petit saut à l’intention de flotter. Il est évident que si vous flottez c’est parce que vous vous trouvez en astral.

 

Et si vous alliez dans la rue et tout à coup, vous vous rencontriez avec un ami qui est mort il y a vingt ou trente ans ?

 

¡Le plus logique est que vous vous appeliez à l’ordre, que vous vous demandiez : « serai-je en astral ? ». Puis faites un petit saut, et si vous flottez, c’est parce que vous êtes en astral.

 

Si vous allez dans la rue, par exemple, et tout à coup vous vous trouvez devant une foule, alors mes frères, un petit peu de réflexion, seulement pour quelques instants, qu’il n’est vraiment pas difficile.

 

Demandez-vous : « serai-je en astral ? » Toute de suite faites la preuve : faites un petit saut à l’intention de flotter. Si vous flottez, c’est parce que vous êtes en astral, n’est-ce pas ?

 

Si vous, par exemple, voyez une vitrine dans un magasin, où il y a un objet curieux, alors, posez-vous la question : « serai-je en astral ? »

 

Souvent les étudiants se sont posés la question et au moment de sauter, le résultat a été qu’ils étaient en astral. Ils étaient réellement dans le monde astral, mais ils étaient inconscients croyant qu’ils étaient « en chaire et os ».

 

De telle sorte mes frères qu’il faut apprendre à discerner, écoutez-moi, à discerner.

 

Pendant les heures de sommeil courant, on vit dans les mondes internes avec la conscience endormie. Là, dans les mondes internes, nous les frères aînés, on voit les charpentiers dans leurs charpenteries, les vendeurs de marchandises dans leurs magasins, les chauffeurs conduisant leurs voitures ou leurs machines, etc., et tous sont complètement convaincus qu’ils se trouvent en chaire et os. Quand on demande à un de ces amis-là : « dans quel monde vous vous trouvez ? Où pensez-vous que vous êtes, mon ami ? » Il répond toujours qu’il « y est en chaire et os » Et si on lui dit qu’il est en astral, il ne le croit pas, il se moque toujours. Si ces gens-là éveillaient la conscience dans les mondes internes, ils entreraient dans les temples, ils se transformeraient radicalement. Mais comme ces gens-là ne pensent jamais à faire cet exercice qu’on est en train d’enseigner, ils vivent toujours avec la conscience endormie.

 

Si vous faites cette pratique et pendant toute la journée (à toute minute, à toute seconde, devant une personne qu’il faisait longtemps que vous ne voyiez pas, en présence d’un objet curieux, en présence d’une foule, etc., etc.), vous vous posez la question, il est clair mes frères que cet exercice s’enregistrera très bien dans le subconscient, et le résultat sera que pendant la nuit vous serez en train de vous poser la question dans le monde astral, et bien sûr, en vous la posant dans le monde astral, alors vous éveillerez la conscience, c’est entendu ? Et c’est que, ce qu’on fait pendant la journée, se répète la nuit, pendant le sommeil et si vous vous habituez à faire cet exercice pendant la journée, il est clair que la nuit, vous le ferez (pendant le sommeil), et si vous le faites pendant le sommeil, vous éveillerez conscience et si vous éveillez conscience vous pourrez visiter les temples de la Loge Blanche, alors vous pourrez invoquer les Anges. > Le Pouvoir des Mantra.

 

- Pendant les heures de sommeil tout être humain bouge en astral, il flotte hors du corps physique. Malheureusement les êtres humains déambulent pendant le sommeil dans les mondes internes avec la conscience absolument endormie. En général, ils se dédient à réaliser les mêmes tâches faites dans la vie quotidienne. Si quelqu’un éveillait conscience quand il réalise les tâches nocturnes, il pourrait contempler toutes les merveilles des mondes supérieurs et il pourrait s’aboucher à l’étude des grandes mystères de la vie et de la mort.

 

On révélera une clé précise pour éveiller conscience astrale pendant le sommeil courant, dans les mondes supérieurs.

 

EXERCICE:

Pendant l’état de vigile, à chaque instant, au milieu du tracas de la vie quotidienne, il faut s’habituer au « discernement ». Quand l’étudiant voie, par exemple, un très beau coucher de soleil avec toutes se pourpres couleurs, le plus logique qu’il devra faire ce sera de se demander : « Serai-je en corps astral ? Serai-je hors du corps physique ? »

 

Alors il faut essayer de faire un petit bond, un saut vers le haut à l’intention de flotter. S’il flotte c’est parce qu’il se trouve en corps astral, c’est parce qu’il a laissé son corps physique endormi sur le lit, inactif, mais avec toutes ses facultés vitales.

 

Vous devez admettre et rappeler, les disciples gnostiques, que pendant le sommeil, les âmes voient astralement les choses exactement égales aux choses existantes dans le monde physique, c’est pourquoi on croit fermement être dans le corps physique. C’est qu’il arrive c’est que dans les mondes internes il règne la loi de la lévitation, dans le monde physique, il régit la loi de la gravitation.

 

Alors, le petit bond ressout le problème, et si on flotte en astral on éveillera conscience.

 

Tout détail, toute chose digne de curiosité, tout beau paysage de la nature, doit être un motif pour que l’étudiant se pose ces questions-là et réalise le bond. > Logos, Mantram et Théurgie

 

  •   C. Michoacán 34 Esq. Callejón Magdalena (A una cuadra de la ave. Olivares)
    Col. Olivares
  •   Cel. 6622-210306

Facebook